On a eu deux grands Paris lors des deux matches aller et retour. Mais on a gardé notre état d’esprit et notre caractère, on a continué à jouer. Cavani s’en remettra car Paris poursuit sa route. Mais à condition de ne pas changer de mentalité. Costa picked the ball up on the edge of the box and showed some neat footwork to squirm his way past two defenders before going down under a challenge from Edinson Cavani, but the Dutch official immediately waved Chelsea’s claims away.Mourinho’s men struggled to find their rhythm after the break, and they were nearly punished as the hour approached, Cavani latching on to a ball through the middle before rounding Thibaut Courtois, but he could only find the inside of the near post as it flew wide of the target.The fouls and scuffles continued throughout as Chelsea tried to stop PSG gathering any momentum, and nine minutes from time they found themselves in front.Thiago Silva could only head a Blues corner up into the air and, after John Terry and Costa couldn’t get a clean effort away, it fell for Cahill, who smashed a volley into the roof of the net to make it 1-0.But their lead would only last five minutes as Courtois was forced to concede a corner at the other end, and Luiz fired in a bullet header which flew past the goalkeeper and in off the woodwork to force extra time.Five minutes in Chelsea were back in front after Luiz met Costa’s cross but could only head it up into the air, and Silva inexplicably went up for it with his arm, giving a simple decision for the referee to point to the spot.Hazard’s coolness on the spot paid dividends for the hosts as it has done so often before, and he outwitted Salvatore Sirigu to send it low to the goalkeeper's left and put Chelsea 2-1 up.But PSG captain Silva would have the last laugh, seeing one header turned behind after a stunning save by Courtois before he looped another beyond the Chelsea shot-stopper seconds later, making it 3-3 on aggregate but giving the visitors the edge on away goals.The visitors, who went out to Chelsea on away goals after a 3-3 aggregate draw last year, held on to seal a vital win for Blanc in dramatic fashion.Chelsea 2-2 PSG (aet, 3-3 agg): Chelsea lose to 10-man visitors on away goals,Paris Saint-Germain's David Luiz celebrates at full time with Maxwell (C) and Thiago Motta (R),Neville: Man Utd 'negligent' over signings,Pep hails KDB | Carra: He's just behind Messi & Ronaldo,Mendy undergoing medical ahead of Chelsea move,Welcome to fabulous Las Vegas... the Raiders,Richards: Taking knee still right thing to do,Hits and misses: City start well, Blades struggle,Chelsea manager Jose Mourinho gave his reaction to his side's defeat to PSG,The Sky Sports panel discuss whether PSG's Zlatan Ibrahimovic deserved to be sent off,The ill-feeling continued after the final whistle as Diego Costa and Yohan Cabaye argued,Zlatan Ibrahimovic handed one-match ban after red card at Chelsea,Manchester City a long way off from matching European rivals, says Vincent Kompany,Jurgen Klopp: Borussia Dortmund deserved to lose to Juventus in Champions League,Lionel Messi hails 'phenomenal' Manchester City keeper Joe Hart,Barcelona boss Luis Enrique full of praise for Manchester City’s Joe Hart,‘Disciplined’ Juventus delight manager Massimiliano Allegri,We would like your feedback, please fill in our survey. Ce dernier but n’est pas une revanche personnelle même s’il y a des gens qui ont beaucoup parlé, disant qu’ils étaient contents d’affronter Paris (au tirage au sort). Pour la finale de la Ligue des Champions féminine, entre l'OL et Wolfsbourg, ce dimanche soir (20h), Jean-Luc Vasseur a titularisé Eugénie Le Sommer en pointe. Je suis trop heureux d’être qualifié parce que c’est tellement difficile d’aller loin en Ligue des champions…»,Blaise Matuidi (milieu défensif du Paris-SG) : «Ce qu’on a fait est énorme. Tout l'effectif de Chelsea de la saison 2020/2021 et la composition type des Blues par compétition et par système tactique On l’a fait les deux dernières saisons. Diego Costa and Luiz resumed their spat from the first leg and spent plenty of time locked in a physical battle.Half an hour in, Ibrahimovic went in for a loose ball against Oscar and the Brazilian came off worse. » Le journal qualifie également d’héroique le match des Parisiens. Quand on joue comme ça, tout est possible, on peut aller très loin. On l’a fait les deux dernières saisons. Pas de folie, ou d’audace disproportionnée, mais de la prudence et du talent pour utiliser le ballon face à un adversaire roublard.Sur les 2 matchs, à défaut de le faire de façon conquérante, Paris a défendu de façon patiente et appliquée. On a eu deux grands Paris lors des deux matches aller et retour. On remarquera la note du Matador qui contraste avec le 4 de L’Equipe.Marco Verratti (milieu du Paris-SG, qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions, au micro de Canal +): «Jouer un quart de finale, c’est exceptionnel. Cette situation se produira plusieurs fois dans le premier tiers du match.Jusqu’à l’exclusion d’Ibra, Paris ne sera véritablement mis en danger que sur une contre-attaque mal négociée par Oscar. C’était un match incroyable. Ensuite, le deuxième tournant a eu lieu à la 58e minute mais Edinson Cavani a dû se croire téléporté un an plus tôt. Quand on joue comme ça, tout est possible, on peut aller très loin. Au retour, le club parisien a livré sa meilleure performance de l’année dans tous les autres domaines du football : le ressort mental, la solidarité, le cœur, tout ce qui grandit l’homme en général et le footballeur en particulier. Mais on a gardé notre état d’esprit et notre caractère, on a continué à jouer. ».Les notes du Parisien : Sirigu 6.5 / Marquinhos 7 / Silva 8 / Luiz 9 /Maxwell 7 / Verratti 7.5 / Motta 8 / Matuidi 7 / Pastore 7.5 / Ibrahimovic NN / Cavani 5.5.Que s’est-il dit après la qualification du PSG aux dépens de Chelsea outre-Manche ? Je suis très content de mon équipe. On savait que Chelsea était une grande équipe mais que nous aussi, on était une grande équipe et qu’on pouvait gagner ce match. Et elle s’est qualifiée, comme s’il y avait finalement un petit ange qui protégeait Paris depuis le ciel londonien. C’est vrai que cette qualification fait du bien, mais il faut rester calme, car la Ligue des champions, ce n’est pas facile.»,Thiago Silva (capitaine du Paris-SG, au micro de Canal Plus): «C’était incroyable. Mercredi 11.03.2015, Ligue des Champions, 1/8 de finale, match retour à Londres, au Stade Stamford Bridge : Cette fois, lancé par Pastore, l’Uruguayen maudit a effacé Courtois mais a tiré sur le poteau, la balle longeant ensuite cruellement la ligne avant d’être sortie en urgence par la défense des Blues. Composition Chelsea - PSG : la compo et équipe probable avec Zlatan Ibrahimovic, Lucas et Marco Verratti incertain en Ligue des Champions Les supporters retiennent leur souffle quant à … La qualité de l’équipe était là ce soir. C’est difficile de perdre Zlatan Ibrahimovic, un de nos meilleurs joueurs, aussi tôt. Chelsea 2-2 PSG (aet, 3-3 agg): Chelsea lose to 10-man visitors on away goals. On a beaucoup de joueurs de qualité, très intelligents. Voici les notes données par ce quotidien aux Parisiens : Sirigu 6, Marquinhos 6, Thiago Silva 6, David Luiz 6, Maxwell 7, Verratti 7, Motta 6, Matuidi 7, Cavani 8, Ibrahimovic 4, Pastore 7. Le grand tort stratégique de Mourinho restera de ne pas avoir eu l’audace de l’utiliser, en posant au sol le ballon dès le match aller au Parc.NB : Nous recopions le texte et les vidéos avec l'accord de l'auteur.Le blog PremièreTouche.com a étudié la rencontre à Chelsea (2-2) d'un point de vue tactique. Article sur l'Histoire du PSG. L’espace n’était définitivement pas dans le dos de David Luiz et Thiago Silva, mais plutôt éventuellement devant eux. Le PSG poursuit son aventure en C 1 avec un nouveau statut. (…) Tactiquement, techniquement, physiquement, individuellement dans presque tous les secteurs, les Parisiens ont étalé une supériorité criante à Stamford Bridge. Tomber trois fois, se relever tout le temps. Vous pouvez intérargir sur ce match de football en déposant vos propres commentaires. En attaque placée, les Blues ne passent que par la gauche. PSG ´till I die!Histoire du PSG © 2017 - Tous droits réservés - Réalisé par,Chelsea – PSG 2-2 ap, 11/03/15, Ligue des Champions 14-15,Lucas (attaquant du Paris SG): «Je suis très très content, c’était un grand match vraiment magnifique. Avez-vous été surpirs de marquer sur ces deux situations?Des critiques peuvent émaner du comportement de certains de vos joueurs, comme ce coup de coude de David Luiz sur Diego Costa. Cavani s’en remettra car Paris poursuit sa route. Cesc ne le couvre pas – ça va de toute façon trop vite – et le PSG crée rapidement un premier 3 contre 3. Au retour, Chelsea s’est montré défaillant dans ces séquences malgré le surnombre offert par le rouge.Sur les corners défensifs, Mourinho positionne Costa et Ramires en zone au premier poteau. (…) Vu les circonstances, vu le scénario — des erreurs d’arbitrage considérables à ce niveau —, l’équipe qui avait du cœur méritait de se qualifier. En 2 matchs, Chelsea aura concédés 26 tirs et 18 corners. Je pense que Mourinho n’a pas eu suffisamment de respect pour nous. Ne restaient que Maxwell et Marquinhos pour animer les côtés, ça a suffit à créer le danger. J’avais l’impression d’avoir onze bébés autour de moi ».Le Daily Star évoque un « crash » pour Chelsea avec cette élimination en Champions League. Le Daily Express appuie sur la victoire mentale des Parisiens réduits à dix à partir de la demi-heure de jeu. Cette fois, lancé par Pastore, l’Uruguayen maudit a effacé Courtois mais a tiré sur le poteau, la balle longeant ensuite cruellement la ligne avant d’être sortie en urgence par la défense des Blues. (…) Ce match âpre et tendu, disputé dans une ambiance souvent détestable, avait déjà connu deux tournants, défavorables au PSG. Et elle s’est qualifiée, comme s’il y avait finalement un petit ange qui protégeait Paris depuis le ciel londonien. Ce livescore vous propose de suivre les informations (but, résultat, commentaires) de la rencontre PSG / Chelsea. Thursday 12 March 2015 08:31, UK. Hier soir, à Stamford Bridge, le flamboyant brésilien a juste montré pourquoi il méritait cela. Tom McKeown. C’est une grande joie. ».Les notes de L’Equipe : Sirigu 6 / Marquinhos 7 / Silva 8 / Luiz 9 /Maxwell 7 / Verratti 8 / Motta 7 / Matuidi 7 / Pastore 7 / Ibrahimovic NN / Cavani 4.« Paris humilie Chelsea après le match le plus dingue de la saison, le plus renversant, le plus émouvant, lance Le Parisien. Tout d’abord, on retrouve cette phrase de Zlatan Ibrahimovic un peu partout : « Au moment de ce carton rouge, la pire des choses a été le comportement des joueurs de Chelsea. Le PSG n'a pas le droit à l'erreur face à Chelsea lors de ce match retour des huitièmes de finale de.La compo du PSG comme de Chelsea ne sera dévoilée que ce soir, moins d'une heure avant le début du match. Je pense que Mourinho n’a pas eu suffisamment de respect pour nous. »,« C’est une soirée magnifique, incroyable, héroïque, qui devrait désormais faire basculer le PSG dans le cercle des équipes européennes respectées. En lice pour un triplé national, vainqueur de son duel avec Mourinho, l’ancien coach des Bleus est en train de se construire un beau bilan. Ça nous a bien servi.».Laurent Blanc (entraîneur du Paris-SG): «Comment vous sentez-vous après ce scénario incroyable?L’expulsion d’Ibrahimovic mérite-t-elle de porter réclamation?Le contexte était défavorable, certains sont sortis épuisés, quelle était l’ambiance dans le vestiaire à la fin du match?D’un point de vue personnel, qu’avez-vous ressenti?José Mourinho a stigmatisé les deux buts concédés par Chelsea sur corner. On n’a pas fait les mêmes erreurs que l’an dernier. La justesse de Cavani dos au but s’inscrit dans la même logique.De l’autre côté, la donne est la même. Ce matin, il nous a montré une vidéo de Chelsea et ils nous a montré ce qu’ils faisaient de bien et de moins bien. Mais c’est un match incroyable. Chelsea a entamé la partie avec le même système défensif qu’au Parc, mais l’appliquant d’une façon beaucoup plus agressive et haute sur le terrain. Chelsea - Paris-SG : 2-2 (a.p.) Dès la 31e minute, beaucoup trop tôt pour Paris, Ibrahimovic avait ainsi été exclu pour un tacle sur Oscar. Le quotidien critique la volonté des Blues de gérer plutôt que de marquer des buts. Les mouvements intérieurs de Pastore poussent Azpi à lâcher son marquage, et la surveillance intermittente de Hazard sur Marquinhos lui offre de (petits) décalage que le central brésilien va mettre à profit en élevant lui aussi sensiblement son niveau technique, se montrant capable de jouer en une touche avec précision.Il est le symbole de la performance parisienne : titularisé à droite pour son application défensive face à Hazard, il a su élever son niveau dans l’utilisation du ballon pour permettre à Paris de créer le danger. Le repli s’opère, mais même lors de cette seconde phase défensive (après le pressing), Matic est mobilisé par l’éventuelle projection verticale de Matuidi (voir vidéo).L’espace offert à Verratti aurait pu créé une énorme occasion par une frappe lointaine. Diego Costa dézone beaucoup, mais il est tout le temps servi dans les pieds à gauche ; et on ne sent pas que son mouvement peut amener du danger dans l’axe.A cet égard, le choix de faire débuter Ramires milieu droit n’aide pas Chelsea à gagner en imprévisibilité. (…) Vu les circonstances, vu le scénario — des erreurs d’arbitrage considérables à ce niveau —, l’équipe qui avait du cœur méritait de se qualifier. Voici les notes données par ce quotidien aux Parisiens : Sirigu 6, Marquinhos 6, Thiago Silva 6, David Luiz 6, Maxwell 7, Verratti 7, Motta 6, Matuidi 7, Cavani 8, Ibrahimovic 4, Pastore 7. Les milieu vont jusqu’aux « coins » du terrain pour isoler les latéraux du PSG et les latéraux suivent Cavani et Pastore jusque dans le camp adverse. Un football à la fois ambitieux offensivement et prudent défensivement.A l’aller, dans une période de turbulence pour le PSG, il a entamé le match de façon ultra-défensive, et si son équipe a finalement possédé le ballon, c’est par ce que l’adversaire n’en voulait pas non-plus.Au retour après le rouge, le PSG a patiemment stationné en 441, et laissé faire le trio Pastore – Verratti – Motta dans la salle des machines. La prise de pouvoir de Marquinhos à droite de la défense symbolise l’évolution du PSG de 2015, une équipe de possession à la ligne de défense plutôt basse, qu’il ne faut donc pas espérer contrer, ou prendre à défaut dans le dos de sa défense.Le hors-jeu adverse n’est jamais recherché, et la défense ne joue pas avec le feu. Tout le symbole d’un Mourinho puni pour excès de prudence, et manque de volonté offensive.Après le rouge, le PSG se réorganise en 441, Cavani prenant la place d’Ibra et Matuidi celle de milieu gauche. Maintenant, il faut continuer parce qu’on peut aller très loin.»,PSG – Laval 1-0, 06/06/93, Coupe de France 92-93,Liste des matchs officiels en russe / ИСТОРИЯ « Пари Сен-Жермена » – ВСЕ СЕЗОНЫ.Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com. J’avais l’impression d’avoir onze bébés autour de moi ».Le Daily Star évoque un « crash » pour Chelsea avec cette élimination en Champions League. Il n’est pas illogique ou injuste que Paris passe sur coups de pieds arrêtés, d’autant que les corners offensifs sont une signature de son coach.Sur l’ensemble de ces 2 matchs, Blanc aura montré une définition assez explicite de sa personnalité d’entraineur. Réussir à éliminer le leader du championnat d’Angleterre, à dix contre onze, c’est vraiment un exploit. Auteur d'une grande prestation collective, le Paris Saint-Germain, réduit à dix dès la demi-heure de jeu suite à l'exclusion d'Ibr LdC : Chelsea 2-2 (ap) PSG (PSG qualifié) Accueil A voir Laurent Blanc et Nasser Al Khelaïfi enlacés et sautillant après le coup de sifflet final, il est possible aussi que le technicien parisien ait trouvé le chemin pour durer à Paris. On va rester tranquille. C’était vraiment difficile d’être sur le banc. Pastore se retrouve milieu droit et la défense ne bouge pas. Celui d’une équipe solide, dotée d’un mental énorme, capable de renverser les situations les plus compromises. Après l’élimination sans défaite face à Barcelone, après le but fatal à la 88e minute la saison dernière contre les Blues, Paris semblait parti pour découvrir une nouvelle cruauté de la Ligue des Champions. Je suis trop heureux d’être qualifié parce que c’est tellement difficile d’aller loin en Ligue des champions…»,Blaise Matuidi (milieu défensif du Paris-SG) : «Ce qu’on a fait est énorme. Laurent Blanc nous a beaucoup parlé ces derniers jours, de motivation notamment. La qualité de l’équipe était là ce soir. C’est difficile de perdre Zlatan Ibrahimovic, un de nos meilleurs joueurs, aussi tôt. Ça nous a bien servi.».Laurent Blanc (entraîneur du Paris-SG): «Comment vous sentez-vous après ce scénario incroyable?L’expulsion d’Ibrahimovic mérite-t-elle de porter réclamation?Le contexte était défavorable, certains sont sortis épuisés, quelle était l’ambiance dans le vestiaire à la fin du match?D’un point de vue personnel, qu’avez-vous ressenti?José Mourinho a stigmatisé les deux buts concédés par Chelsea sur corner. Tout d’abord, on retrouve cette phrase de Zlatan Ibrahimovic un peu partout : « Au moment de ce carton rouge, la pire des choses a été le comportement des joueurs de Chelsea. ».Les notes de L’Equipe : Sirigu 6 / Marquinhos 7 / Silva 8 / Luiz 9 /Maxwell 7 / Verratti 8 / Motta 7 / Matuidi 7 / Pastore 7 / Ibrahimovic NN / Cavani 4.« Paris humilie Chelsea après le match le plus dingue de la saison, le plus renversant, le plus émouvant, lance Le Parisien. On est qualifié pour les quarts de finale. Le quotidien critique la volonté des Blues de gérer plutôt que de marquer des buts. »,« C’est une soirée magnifique, incroyable, héroïque, qui devrait désormais faire basculer le PSG dans le cercle des équipes européennes respectées. Ce (dernier) but est assez incroyable car juste avant de marquer de la tête, Courtois a fait une superbe parade sur corner. Chelsea Laurent Blanc nous a beaucoup parlé ces derniers jours, de motivation notamment. On est venu ici pour jouer et gagner. Parce qu‘il en a fallu pour digérer le sentiment d’injustice né de l’expulsion d’Ibrahimovic et continuer à jouer avec la même ardeur et la même intensité qu’à onze contre onze. Dès le coup d’envoi, les Blues font le nombre dans le pressing et vont chercher Paris dans son camp. Auteur d'une grande prestation collective, le Paris Saint-Germain, réduit à dix dès la demi-heure de jeu suite à l'exclusion d'Ibr LdC : Chelsea 2-2 (ap) PSG (PSG qualifié) Accueil « Chelsea peut désormais se concentrer sur le championnat et de demander pourquoi dans un match d’hommes il s’est montré aussi en-dessous » peut-on lire. En attendant, nous ne pouvons faire que des suppositions.Enfin dernière question en suspens, le troisième joueur pour.Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. Magique ? Terry prend son coéquipier Cahill au marquage et Silva marque seul au second poteau malgré un surnombre de 4 joueurs.Avec cette élimination prématurée, c’est toute la direction sportive de Mourinho qui est sanctionnée :Sur le plan offensif, il a échoué à faire transiter Chelsea vers un football de création, ambition qu’il n’a jamais cachée et qui a été confirmée par les 6 premiers mois de cette saison. La Ligue des champions, c’est notre objectif. C’est vrai que cette qualification fait du bien, mais il faut rester calme, car la Ligue des champions, ce n’est pas facile.»,Thiago Silva (capitaine du Paris-SG, au micro de Canal Plus): «C’était incroyable. Tous les joueurs se mettent au niveau et la circulation est fluidifiée par des touches de balles réduites, entre une et deux en moyenne.Sur la première séquence du match, il couvre quand le ballon est à droite et doit sortir sur Verratti quand le PSG le fait basculer à gauche. On remarquera la note du Matador qui contraste avec le 4 de L’Equipe.Marco Verratti (milieu du Paris-SG, qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions, au micro de Canal +): «Jouer un quart de finale, c’est exceptionnel. (…) A l’aller, le PSG avait réussi son meilleur match de la saison sur le plan technique. Oui, au moins ! (Favoris maintenant?) Dès la 31e minute, beaucoup trop tôt pour Paris, Ibrahimovic avait ainsi été exclu pour un tacle sur Oscar. Sur la séquence ci-dessous Ivanovic hésite à sortir sur Matuidi. Chelsea/PSG (2-2), l'analyse tactique Publié le mercredi 18 mars 2015 à 20:06 Le blog PremièreTouche.com a étudié la rencontre à Chelsea (2-2) d'un point de vue tactique. Nous sommes la même équipe que pendant la première partie de saison mais c’est maintenant qu’il y a des matches importants et c’est maintenant qu’il faut jouer et non pas parler.»,David Luiz, défenseur du Paris-SG, qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions, au micro de Canal Plus: «Je suis très heureux. Visible dès la première action du match, la qualité technique des Parisiens leur permet de casser ce pressing agressif. (Ang.) Le PSG décroche sa qualification pour les quarts de finale de la C1, au terme d'un match incroyable d'intensité. En lice pour un triplé national, vainqueur de son duel avec Mourinho, l’ancien coach des Bleus est en train de se construire un beau bilan. Vraiment, c’est exceptionnel à dix contre onze, alors qu’on ne méritait pas à être à dix contre onze.»,Marquinhos (défenseur du Paris SG, au micro de BeIn Sport): «On n’a pas lâché jusqu’à la fin. (…) A l’aller, le PSG avait réussi son meilleur match de la saison sur le plan technique. Compte-rendu (revue de presse Canal Supporters) :« Mercredi, c’était soirée brésilienne et ce sont successivement David Luiz à la 86e minute puis Thiago Silva à la 114e, à chaque fois de la tête, qui ont endossé le rôle de Casque d’Or, résume l’AFP. Quelle est votre sentiment sur ces gestes?José Mourinho (entraîneur de Chelsea): « Quel est votre première réaction au résultat de ce match ?Est-ce un coup d’arrêt important dans votre saison ?Que pensez-vous des décisions d’arbitrage : le carton rouge sur Zlatan Ibrahimovic, le pénalty non sifflé sur Diego Costa et le coup de coude de David Luiz ?Vous sentez-vous humilié après cette élimination?Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:Lucas (attaquant du Paris SG): «Je suis très très content, c’était un grand match vraiment magnifique. Ce matin, il nous a montré une vidéo de Chelsea et ils nous a montré ce qu’ils faisaient de bien et de moins bien. Avez-vous été surpirs de marquer sur ces deux situations?Des critiques peuvent émaner du comportement de certains de vos joueurs, comme ce coup de coude de David Luiz sur Diego Costa. On n’a pas fait les mêmes erreurs que l’an dernier. Nous vous proposons ici le résultat de cette analyse.Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.Europe : Le Barça et la Juventus derniers qualifiés pour les quarts de finale de la C1,Mercato : Dybala proposé, Felipe Anderson suivi,et comme souvent cette année pour Chelsea.