Et le modèle n’est pas un idéal inaccessible car le héros aux mille ruses n’est pas dépourvu de défauts, ce qui permet de l’humaniser et facilite l’identification pour le lecteur. Les élèves sont disposés en groupe. Il faut sans doute chercher du côté des sentiments que nous inspirent les monstres : dégoût, peur, horreur… La sculpture présente en effet un animal effrayant, agressif, prêt à combattre. Il est plus vertueux, plus fort, plus courageux, plus intelligent… Mais il n’est pas pour autant monstrueux. Depuis l'Antiquité, elle est présente dans de nombreux récits. Mais d’autres créatures permettent d’explorer plus profondément le concept de monstruosité. Monstre, à nous deux ! Ulysse le sait bien mais il ne peut résister au désir de les entendre. Le héros grec est un héros particulier, qui fait preuve de grandes vertus mais qui est également soumis à certaines faiblesses. Ce sont ces différentes approches du monstre que nous nous proposons d’étudier. Certaines créatures peuvent même nous séduire, nous fasciner. En classe de 6ème, le programme de français recommande l’étude d’un groupement de textes extraits de l’Odyssée. titre de la séquence Monstre, à nous ! (Chant XII), séquence consacrée aux contes merveilleux. Des faits de langue pourront être évoqués, travaillés à partir de ces textes. La Belle et la Bête, Jeanne-Marie Leprince de Beaumont, 1757 ; Le portrait des Thénardier, Les Misérables, 1862. Construire un premier bilan autour du groupement de textes. Cette séquence est également l’occasion de faire découvrir la culture gréco-romaine aux élèves et peut-être susciter ainsi des vocations de latinistes et d’hellénistes… N’oublions pas que les élèves de 6e auront en fin d’année la possibilité de demander à suivre l’enseignement de latin. Cette séquence didactique s’inscrit dans le cadre de l’objet d’étude « le monstre, aux limites de l’humain », qui sera par ailleurs également exploré lors d’une séquence consacrée aux contes merveilleux. SEQUENCE sur l’Odyssée Problématique : Ulysse ou la figure du héros Séance/ Objectif Supports/ textes Lecture Ecrit Oral Maîtrise de la langue Devoirs/Evalu ations Séance 1: Recherches sur Homère, l'Odyssée et Ulysse. Ces créatures imaginaires, à la fois difformes et violentes, sont si monstrueuses que personne ne semble pouvoir les dompter, pas même les dieux. La lecture analytique d’extraits de l’Odyssée peut permettre aux élèves de 6e d’appréhender ce concept de monstruosité. Ce travail a été proposé en formation pour la réforme des nouveaux programmes en Lettres. Voir que l’apparence est trompeuse et que l’humain peut être prisonnier d’une enveloppe corporelle. On travaillera ainsi la représentation mentale. Doit-on voir en cette figure physique différente de la norme, quelqu’un de différent de l’homme ? Note : Concernant l’étude de la langue, celle-ci est implicite. Il se demande si ce géant anthropomorphe lui fera bon accueil. Polyphème semble proche de nous : il a un métier, pratique l’élevage, fait des fromages, prend soin de ses animaux, apprécie un bon vin… Mais très vite il bascule dans la monstruosité en se révélant cannibale. Les textes ne sont pas un prétexte à la grammaire. montrer que, dans l’Antiquité, le monstre s’oppose à l’humain ; s’interroger sur les valeurs de la civilisation. Derrière la douceur affichée, les Sirènes se révèlent cannibales, elles aussi, comme en témoignent les os et les lambeaux de chair qui les entourent. Séance pour l’élève: « Le monstre, aux limites de l'humain Ce concept est plus complexe qu’il ne le paraît et il mérite qu’on s’y attarde. En classe de sixième, nous devons enseigner le conte à travers le prisme de la figure du monstre. Cette séance est réalisée en classe de 6ème. Cette étude diachronique s’attachera d’abord au monstre antique qui, étymologiquement, est lié à la démesure et qui représente la distance avec les principes d’une normalité sociale. Ainsi, quand Ulysse accoste sur l’île des cyclopes, il est curieux de rencontrer Polyphème. / Le monstre a-t-il un rapport avec l’homme ? Ecrire dans la cadre d'une séquence sur l'Odyssée (6ème) Ces propositions, qui sont conçues en lien étroit avec l'étude de la langue, et dans le cadre des nouveaux programmes de Français pour la classe de 6ème, ont Contrôler sa compréhension, être un lecteur autonome. Si l’apparence ne suffit pas à caractériser le monstre, il faut envisager la dimension morale de ses actes. Le regard de la Belle est celui du lecteur, d’un humain qui juge une apparence. Le monstre est une créature dont l'aspect ou le comportement surprend, car il n'est pas en accord avec les normes de la société. Le … En latin, monstrum désigne tout ce qui est en dehors de la nature mais aussi tout ce qu’on ne peut que « montrer » pour alerter les autres. 1. John William Waterhouse, Circé offrant la coupe à Ulysse, 1891. montrer une vision moderne du monde liée au Romantisme : le monstre miroir de l’homme, par phénomène de contamination. Inscrivez-vous gratuitement sur https://fr.jimdo.com Dans ce passage du conte intitulé Le Petit Poucet, l’auteur a remplacé 26 mots du texte par un mot, ou un groupe de mots, qui se prononce de la On pourra aussi demander aux élèves d’expliciter les ruses utilisées par Ulysse. Je comprends le sens des émotions fortes provoquées par les monstres. » - Le vocabulaire des métamorphoses. Mais pourquoi alors la Chimère d’Arezzo nous semble-t-elle évidemment monstrueuse ? Face aux dangers que représente le monstrum, le groupe humain doit se souder et faire front. Parmi ces épreuves que doit encore affronter Ulysse, il y a celle du chant mélodieux des Sirènes. Déroulement des séances Séance 1 : Formulons une problématique - Langage oral , 55 min Que nous inspirent ces actes indignes de l’humain ? Cela permet de diagnostiquer : – la capacité à décrire clairement et précisément une image ; – la capacité à comprendre et à retranscrire un énoncé. Elle n’hésite pas à métamorphoser les compagnons d’Ulysse en porcs, alors que ceux-ci ne représentaient pas un danger. Après le XVIe siècle, l’humain peut être un monstre et retrouver son apparence ; Lien avec Lycaon : la punition puis la rédemption. Rappel des enjeux littéraires : découvrir des … Les textes seront étudiés pour leurs valeurs littéraires, avant tout. Toutefois, ses actes sont monstrueux. Ce personnage est particulièrement intéressant car son apparence est véritablement humaine. Le monstre, aux limites de l’humain Projet d’une séquence pédagogique pour une classe de 6e Ce travail a été proposé en formation pour la réforme des nouveaux programmes en Lettres. La séquence a pour but d’étudier une œuvre fondatrice à travers la manière dont son héros, Ulysse, est construit. Nous nous proposons ainsi de questionner le monstre à travers les époques. Seulement les réponses à mes commentaires, © 2014-2020 All Rights Reserved Mathieu Belleville-Douelle, Mentions légales et politique de confidentialité - Conditions générales de prestations de service, prévenant Ulysse au sujet de Scylla. Il est le fruit d’un travail collectif. Le monstre a donc une essence négative. ”Qu'il ne t'arrive donc point de passer en ces lieux lorsque Charybde absorbe les eaux de la mer; car nul ne pourrait t'arracher à la mort, pas même le puissant Neptune. Elle intègre des heures d’accompagnement personnalisé, lesquelles ont amené les élèves, par binômes, à réaliser un projet artistique et culturel. Cette séquence est constituée d’un groupement de textes mêlant textes antiques, une réécriture et une réinterprétation autour du motif de la confrontation du monstre et du héros. Si vous demandez à votre enfant quels personnages de monstres il connait, il choisira sans doute des exemples tirés des contes ou des romans d'héroï-fantaisie: dragons, loups-garous, ogres et sorcières... sans oublier ceux qu'il a vus au cinéma. davantage su l’a tion ue sur sa durée. Cet épisode permet d’explorer les frontières entre monstre et humain. L’horizon d’attente des élèves, leurs impressions seront mises en perspective avec toutes les indications qu’ils auront eues au fil des lectures analytiques. Le questionnement est d’autant plus complexe que Circé libère finalement les marins et vient en aide à Ulysse en lui donnant des informations sur les épreuves qui l’attendent. Séquence - Le portrait du monstre. Nous espérons que cela va … Il invoque même le respect des dieux et de la religion. Le portrait. Pour les lecteurs aguerris, la représentation mentale se construit automatiquement mais pour les autres l’exercice n’est pas si simple, surtout s’ils ont par ailleurs des lacunes lexicales ou des difficultés de décodage et de fluence. Le vocabulaire de la description physique ; extraits des Métamorphoses (avec leur but) si celles-ci n’ont pas été étudiées dans une autre séquence. Le monstre effraie et fascine. Le monstre est une figure littéraire très utilisée par les écrivains. D’ailleurs, l’adjectif chimérique est synonyme d’invraisemblable et d’imaginaire. Le monstre est ainsi ce que l’humain met à distance, ce qu’il n’accepte pas, ce qui met en danger l’humanité. Les grandes idées des élèves sont notées et conservées par le professeur. Il sera cependant opportun de poser quelques jalons. Il s’agira de définir le monstre comme un être hybride et de montrer quelle est sa fonction. De petits exercices d’écriture peuvent être proposés après chaque texte. Nous verrons ainsi que les préjugés sur les monstres persistent. Ceux-ci peuvent servir de trace écrite (l’écriture comme compréhension de procédés, de sens) et des points de langue étudiés peuvent être mis en avant. Et les élèves ne s’y tromperont pas. Déroulement de la séance : Le travail mené au CDI a conduit les élèves à entamer une réflexion nuancée portant sur la question du monstre. On peut rapprocher le cyclope d’un autre monstre : l’ogre. Baba Yaga 2. L’atmosphère de la peur. Les élèves comprendront donc aisément que la figure du héros était dans la Grèce antique un exemple à suivre pour les citoyens. Elles représentent un terrible danger. Le merveilleux sera quant à lui abordé plus en profondeur en cinquième. Cette séquence a été la première de l’année. - Débattre à Cours sur « » pour la 6ème Le monstre a des caractéristiques physiques et morales. J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité. Proposition de séquence Sixième – 2019/2020 – Caroline Guidon – PFA ESPE > Le monstre, aux limites de l'humain. Comprendre un texte littéraire et l’interpréter ; Contrôler sa compréhension, être un lecteur autonome ; Participer à des échanges dans des situations diversifiées. On pourra par exemple souligner les qualités exceptionnelles d’Ulysse : force, courage, piété, prudence, intelligence et ruse… Très souvent, le texte fait apparaître Ulysse comme un modèle pour ses compagnons. En classe de 6 ème, le programme de français recommande l’ étude d’un groupement de textes extraits de l’Odyssée. comprendre une première évolution du monstre. Dès lors, penser le monstre, c’est penser l’humain et plus largement la perception humaine du monde. Jorge Semprun : L'écriture ravive la mémoire, Séquence "Le monstre, aux limites de l'humain", Sujets de réflexion à l'usage des classes de 3e, Organiser les apprentissages grâce aux grilles studiométriques. Elle intègre les heures d’accompagnement personnalisé, lesquelles ont amené les élèves, par binômes, à réaliser un projet artistique et culturel. On pourrait même dire une inhumaine cruauté. Toutefois, dans le programme, « le plus fort » est envisagé dans un rapport de pouvoir, une dimension sociale et politique, ce qui n’est pas le cas des monstres de l’Odyssée. Comprendre des textes, des documents et des images et les interpréter ; Écrire avec un clavier rapidement et efficacement ; Les élèves créent une frise chronologique à partir des extraits étudiés. Elle cesse d’être une adversaire pour devenir une alliée, rendant perméable la frontière qui sépare la monstruosité de l’humanité. En outre, notre imagination déborde parfois et ajoute des éléments qui ne sont en réalité pas dans le texte. Trace écrite : Tableau comparatif : les termes qui désignent la créature avant sa vie puis après. Séquence 3 : « Qui est le monstre ? Et, comme dans les contes, ils sont sauvés par le héros grâce à la ruse. Ces créatures, mi-femmes mi-oiseaux, brouillent également la frontière du monstre et de l’humain. Sans entrer dans le détail des caractéristiques du registre épique, une séquence didactique sur l’Odyssée donne l’occasion d’aborder avec les élèves la notion de héros. Le héros, lui aussi, diverge de la norme, l’outrepasse, mais à la différence du monstre il la sublime. Dans le cadre de l’enseignement d’histoire des arts, l’étude en classe de la Chimère d’Arezzo, une sculpture étrusque en bronze, permettra aux élèves de construire une première définition. Dès lors, quels comportements sont intolérables pour l’humanité ? Les monstres marins Charybde et Scylla sont des archétypes. N’oublions pas que dès l’Antiquité cette épopée servait d’outil didactique pour l’éducation des jeunes grecs. La Chimère d’Arezzo, vers 400 av. La ruse n’est cependant pas l’apanage du héros. Le XVIe siècle s’empare de la question et des humanistes comme Montaigne tentent de dépasser l’image du prodige, de l’aberration. John William Waterhouse, Ulysse et les Sirènes, 1891. L’étymologie de « monstre » confirme cette réflexion. (Chant XII), prévenant Ulysse au sujet de Charybde. Il va décrire oralement son monstre. Cette réalité est questionnée au fil des siècles. saisir une dernière évolution du monstre : l’humain, un monstre moral. Laissez nous des commentaires si vous souhaitez le déroulé des séances et si vous désirez nous donner votre avis. Retrouvez la leçon et de nombreuses autres ressources sur la page Visages du monstre Je découvre des textes dans lesquels interviennent des monstres. Il diverge de la norme du réel. Le monstre comme bête de foire (< latin monstrare) interroge l’humain.