, d'Honoré de Balzac. Le 15 octobre, les Chouans se soulèvent. Les estimations de l'époque sur le nombre de paysans tués lors des affrontements dans le Léon parlent de 400 morts et 300 blessés, estimations peut-être surévaluées[26]. Garantissez-vous un super tarif pour l'établissement Logis des chouans. — Milet-Mureau, une vieille perruque. Le film, qui sortit sur les écrans au printemps 1947, fut assassiné par la critique qui y vit une allusion malsaine à l’Occupation et à la Résistance. Le 5 février 1791, les paysans de la région d'Auray remettent aux autorités du district une pétition. Avec quelques conjurés il tente de mettre au point un plan visant à enlever Bonaparte et à le livrer aux Britanniques. Rescapés de la bataille de Savenay, Georges Cadoudal et Pierre-Mathurin Mercier, dit la Vendée rejoignent le Morbihan où Boulainvilliers est reconnu comme général en chef du département, cependant Boulainvilliers passe en Ille-et-Vilaine avec l'argent de l'état-major. Son but est de gagner les garnisons, régiments, maréchaussées et gardes nationales dans les principales villes de Bretagne[9]. Il semble que la plupart des officiers royalistes leur conseillent de s'en tenir à leur fonction sacerdotale, ne serait-ce que pour en affirmer le caractère sacré et se démarquer des prêtres « jureurs » parfois officiers dans la garde nationale et souvent armés de fusils pour se protéger contre les incursions des Chouans »[23]. La Révolution dite des Trois Glorieuses éclata à Paris le 27 juillet 1830, le 2 août le Roi Charles X abdiqua et prit le chemin de l'exil tandis que Louis-Philippe d'Orléans prenait le titre de Roi des Français. Au chevalier de Farcy, propriétaire du château, qui cherche à dissuader les insurgés d'attaquer les gardes nationaux, les paysans répondent qu'après les châteaux des nobles, ce seront leurs métairies qui seront incendiées par les patriotes. La révolte s'étend: le 12 mars, 5 000 paysans s'emparent de Savenay, ceux-ci tuent ou blessent plusieurs gendarmes et mettent en fuite la Garde nationale. Pour Cadoudal, le seul espoir pour relancer la guerre, est un débarquement de troupes émigrés et britanniques menées par un prince français. La Chouannerie est une guerre civile qui opposa Républicains et Royalistes dans l'ouest de la France, en Bretagne, dans le Maine, l'Anjou et la Normandie, lors de la Révolution française. Cottereau et Boisguy rejoignent ensuite les Vendéens à Laval et se distinguent avec leurs hommes, aux affrontements de Croix-Bataille et d'Entrammes[28]. Georges Cadoudal signe la paix le 19 juin[51], Louis de Frotté refuse de signer lui-même la paix il s'embarque pour l'Angleterre et laisse ses lieutenants signer la paix le 23 juin. Ce ne fut qu'en 1799, qu'une armée catholique et royale des Côtes-du-Nord fut à nouveau créée sous le commandement de Mercier, avec des chefs de secteurs emblématiques comme Pierre Taupin. Les paysans restant sous les armes, le général Canclaux lance alors une attaque pour débloquer la ville. Autant que les motivations religieuses, cette résistance trouve aussi son origine dans la sociologie et les mentalités collectives des populations, dont les solidarités traditionnelles sont mises à mal par la Révolution[2]. Les membres de la famille Cottereau portaient ce surnom de « Chouan » (en gallo « chat-huant », ou « chouin », nom local de la chouette hulotte), selon les uns, parce que leur aïeul était naturellement triste et taciturne[A 1], selon d'autres, parce qu'en faisant la contrebande du sel, ils contrefaisaient le cri du chat-huant pour s'avertir et se reconnaître[réf. Les quatre mille noyés par Carrier nétaient pas des chouans mais des Vendéens retenus prisonniers dans les prisons de Nantes Les « gazés » de lEntrepôt des cafés également. Cadoudal est finalement condamné à mort, ainsi que 12 autres conjurés, et exécuté le 25 juin 1804. Boisguy emprisonné, Charles Thierry de La Prévalaye lui succède en Ille-et-Vilaine. Paul-Marie du Breil, vicomte de Pontbriand. Les patriotes barricadés dans la ville reçoivent en renfort 50 soldats de Guémené-sur-Scorff et 35 gardes nationaux de Josselin, puis au cours du combat 50 gardes nationaux de Loudéac. Plusieurs évaluations permettent de situer l'âge moyen des chouans entre 18 et 30 ans et le plus souvent entre 20 et 25 ans. Voilà des fusées anglaises qui partent sur les côtes. La constitution civile du clergé est un déclencheur. « Les cultivateurs sont dans l'état d'inquiétude et d'alarme, les brigands sont à, « Des textes, le plus souvent dus aux Bleus, mentionnent la furie des femmes lors d'embuscade où elles poussaient les hommes à en découdre et s'occupaient plus spécialement d'achever les blessés patriotes. nécessaire]. Face à de telles forces, les chefs vendéens, Suzannet, d'Autichamp et Sapinaud, signent la paix le 18 janvier[57] Châtillon et Le Gris-Duval suivent le 20 janvier. Le surnom de Chouan avait été donné au grand-père de Jean Chouan parce qu'il était naturellement taciturne et triste et que, dans les réunions, il se tenait toujours dans un coin à l'écart. [...] Il semblerait que ces mentions de sauvagerie féminine soient relativement rares malgré les violences que la soldatesque faisait immanquablement subir aux femmes des hameaux jugées suspectes et livrées à des représailles au lendemain d'une embuscade chouanne réussie », « les rôles sont clairement dévolus et les prêtres réfractaires n'ont pas à se mêler aux affrontements militaires. Puisaye quitte alors le Morbihan et passe en Ille-et-Vilaine, où tous les chefs de divisions sont nobles, et rejoint la division de Mordelles commandée par Jean-Joseph Ruault de La Tribonnière. Les paysans se lancent aussitôt à la poursuite des gardes nationaux, qu'ils rattrapent au Bourgneuf-la-Forêt. Seules quelques petites bandes de Chouans irréductibles, continuent leur actions, mais ne s'attaquent plus guère aux troupes régulières et se livrent davantage à des assassinats de patriotes. Revue historique et archéologique du Maine, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Chouans&oldid=177430138, Portail:Révolution française/Articles liés, Portail:Époque contemporaine/Articles liés, Portail:Bretagne/Articles liés directement, Portail:Anjou et Maine-et-Loire/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, La raison du nom singulier de chouans pour les soldats, Il a été rapporté que les chouans contrefaisaient le cri de l'oiseau de nuit pour se reconnaître et s'appeler. Des troubles éclatent en Haute-Bretagne et en Vendée mais la cause suscite peu d'engouement. De nombreux jeunes gens préfèrent déserter et rejoindre les insurgés où ils forment le gros des bandes chouannes[35]. Recherché par les autorités, La Rouërie est contraint d'entrer en clandestinité. Après avoir écrit de nombreux romans sous différents pseudonymes, mais aussi sous son propre nom, c’est avec ce livre que Balzac deviendra célèbre. Le 23 mars, dans les Côtes-du-Nord, 500 paysans des environs de Bréhand et de Moncontour se rassemblent et placent à leur tête le chevalier de Boishardy. La dernière modification de cette page a été faite le 9 décembre 2020 à 00:58. Scépeaux est le premier à se rendre le 14 mai[50]. La passion de Marie permet d'introduire des passages presque lyriques dans le roman. Scépeaux ne reprit pas les armes lors de la Chouannerie de 1799 et son armée se scinda en deux: l'armée catholique et royale du Maine sous les ordres de Louis de Ghaisne de Bourmont et l'armée catholique et royale du Bas-Anjou et de Haute-Bretagne commandée par Pierre Louis Godet de Châtillon, secondé par Louis d'Andigné. Des hommes aussi ineptes que froids ont voulu, depuis, lui substituer celui de Royalistes seul. glapissaient, avec dédain, ces eunuques contre-révolutionnaires! Pour la Vendée militaire, Suzannet succède à Charette pour les territoires de l'ouest de la Vendée et du sud de la Loire-Inférieure, Sapinaud reprend la direction de l'est de la Vendée, quant à Charles d'Autichamp, il succède à Stofflet dans le sud du Maine-et-Loire et le nord des Deux-Sèvres. À Perros-Guirec, Tréguier, Ploubazlanec et dans les environs de Pontrieux, des commissaires sont chassés ou rossés, des gardes nationaux, des patriotes et des volontaires sont désarmés ou malmenés par les paysans et les marins qui refusent le tirage. Néanmoins Louis VI Henri de Bourbon-Condé échoue dans sa tentative de soulever les paysans et se réfugie en Espagne. Les Chouans est un roman d' Honoré de Balzac, qui, dans la Comédie Humaine , est rangé dans les série des Scènes de la vie militaire . Mais des coups de feu isolés sont lâchés par les assaillants auxquels répond un tir nourri de la part des gardes nationaux qui mettent en fuite les paysans après leur avoir tué plusieurs hommes. Le 26 décembre, le général de brigade Jean Humbert et le chef chouan Boishardy se rencontrent afin d'ouvrir des propositions de paix. Localement, chaque bande est demeurée sous le contrôle du chef qu'elle s'était donnée. Cette armée était forte de 12 divisions, plus tard reformées en 8 légions, ses effectifs allèrent jusqu'à 20 000 hommes. Il gagne à sa cause le général Jean-Charles Pichegru mais ne parvient pas à s'entendre avec le général breton et très républicain Jean Victor Marie Moreau. Celles-ci, encerclées, finissent par être battues à la bataille de Cholet le 17 octobre 1793. Nous descendrons avec nos armes dans la ville ou bien on dissoudra la garde nationale. Le 10 juin 1815, les Chouans et les jeunes collégiens de Vannes remportent une victoire sur les Impériaux du général Rousseau à Muzillac. Les 28 et 29 novembre, le commodore britannique Keats débarque quatre canons, deux obusiers et 25 000 fusils sur la Pointe de Pen Lan à Billiers. Hoche met en place des colonnes mobiles, il promet l'amnistie aux Chouans qui font soumission, garantit la liberté religieuse et s'attache à discipliner l'armée. Cadoudal, Frotté et Bourmont poursuivent la lutte, espérant l'arrivée en Bretagne du Comte d'Artois à la tête de 20 000 soldats émigrés et britanniques. L'insurrection gagne l'Ille-et-Vilaine, le 17 mars un détachement de la garde nationale de Rennes est attaqué au pont de Pacé par 4 000 paysans des environs de Pacé. À Vannes, le général Harty en prend connaissance et tente de s'opposer avec 2 000 hommes au transport de ces armes vers l'intérieur des terres, mais Guillemot et Mercier tentent une mission de retardement et, le 30 novembre, livrent la Bataille de la Tour d'Elven avec 1 200 hommes. Réprimées par la troupe, ces jacqueries forment une pré-chouannerie[8]. On ne m'a pas pardonné l'allusion; mais comme elle était juste, on ne s'est récrié que contre la prétendue profanation. Mais le 10 avril, Napoléon ordonne la mobilisation des gardes nationaux et des anciens soldats mis en congés. Le lecteur a déjà rencontré cettearistocrate lors du combat entre les Chouans et la colonne de conscrits. En revanche, dans le Finistère et l'ouest des Côtes-d'Armor, la Basse-Cornouaille, le Léon et le Trégor ne se soulèvent pas. Celui-ci attaque une diligence transportant un courrier officiel de Paris, puis repousse la garde nationale de Lamballe, qui avait tenté une sortie. Une première tentative d'insurrection fut menée … Mais la guerre s'interrompt brusquement à la suite de nouveaux événements à Paris. Plusieurs émigrés rejoignent alors la France pour combattre avec les Chouans, mais la cohabitation ne se fait pas sans heurts, plusieurs querelles éclatent entre Chouans et émigrés qui ne s'apprécient guère. Au nom du comte de Provence, l'Agence royaliste de Paris demande aux Chouans de suspendre les combats. Le dernier espoir des Vendéens, commandés par Henri de La Rochejaquelein, est de soulever le nord de la Loire et de prendre un port afin de faire débarquer les troupes britanniques et des régiments émigrés. Les nobles forment une part importante des officiers, en revanche la bourgeoisie, majoritairement républicaine, est peu présente parmi les Chouans.