L’appareil militaire et sécuritaire est déclassifié, son la dévotion des Yankées. En somme, l’Alg�rie est un pays s�rieux et sa coop�ration demeure tr�s pr�cieuse dans la lutte contre le terrorisme, nous dit-on. Pour d�fendre sa th�se, Bush investit encore dans la peur du terrorisme, et plaide la bonne foi des Etats-Unis. Si les Etats-Unis ont admis la présence de 6.000 soldats en Afrique dont 4.000 au niveau de la base américaine de Djibouti, certaines sources parlent de 13.000 soldats dispersés dans de nombreux pays du continent. Des sources proches du dossier avaient entre-temps confirmé cette information à Hespress. Alger refuse toute ingérence militaire étrangère dans le conflit libyen. Pour rappel, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a affirmé ce samedi aussi que l’Algérie était visée, en faisant allusion à la décision du Maroc de normaliser ses relations diplomatiques avec Israël. L’exp�rience faite avec le Pakistan lors de la d�molition du r�gime moyen�geux des Talibans a fini par convaincre les strat�ges du Pentagone de la n�cessit� de gagner le coeur des chefs militaires de beaucoup de pays, et ce en les sensibilisant davantage sur le danger terroriste. Monsieur Chalmers consid�re que le Pentagone est emport� par une volont� expansionniste dans la mesure o� on pr�voit la mise en place de 4 bases permanentes en Irak et une couvrant le quart nord du Kowe�t, tout en pensant � une famille de bases dans la nouvelle Europe comprenant notamment la Roumanie, la Bulgarie, la Pologne, sans compter encore l’Afrique du Nord, l’Australie et Singapour. C’est la conclusion � laquelle est arriv� un grand expert militaire comme Chalmers Johnson. par D.Benchenouf. 30-10-2016 | 14:27. Monsieur Chalmers avance des chiffres terrifiants sur la mauvaise entreprise qu’accomplit le Pentagone. google_ad_format = "468x15_0ads_al_s"; En Afrique de l’Ouest, les Etats-Unis comptent un site à Dakar, deux à Bamako et un escadron de coopération au Ghana. �a s’explique parfaitement dans sa r�ponse � la demande am�ricaine, o� elle aurait emprunt� la ligne m�diane puisque, tout compte fait, elle ne peut sombrer encore dans son traditionnel langage, ce genre de lexique en porte-�-faux avec les conjonctures actuelles et les bouleversements que conna�t le monde d’aujourd’hui. Selon le Canard, il s’agit d’une base militaire secrète située à Tamanrasset qui compte près de 400 militaires spécialisés dans les télécommunications. A vrai dire, ce qui nous int�resse dans ce magma d’informations plus lacunaires que fragmentaires, ce sont les contours de la coop�ration militaire alg�ro-am�ricaine, leur devenir et leur incidence, apr�s une fr�quentation « fructueuse » de quelque 6 ann�es d’�changes, ann�es durant lesquelles l’Alg�rie s’est d�cid�e de rejoindre le groupe du Sud au sein de l’Otan. Cependant, et selon des sources fiables, le principe d’une base am�ricaine permanente en Alg�rie n’a pas pu �tre retenu. En regardant ses autres soeurs arabes lesquelles risquent de jouer contre elle, � l’instar du Maroc et de l’Egypte, l’Alg�rie commence � comprendre qu’elle ne peut pas faire cavalier seul dans une �re o� une grande partie des pays du monde s’efforce � s’ajuster aux r�alit�s de la puissance am�ricaine et c’est b�n�fique pour elle de manoeuvrer dans un ce syst�me « temporairement » unipolaire. « En Algérie, les USA auraient installé une base militaire au sud de Tamanrasset », soutenait, en juin 2004, Richard Labévière, chef du service de politique internationale de Radio France internationale (RFI). On sait maintenant, selon des sources s�res, que la question de la coop�ration antiterroriste avec les Etats-Unis fut bien d�finie car elle repose essentiellement sur la gestion exclusive de l’ANP des affaires du terrorisme dans le territoire alg�rien. Il a ajouté que « quand on dit aux citoyens qu’il y a des opérations à … Dans ses citations, l’auteur a lanc� des attaques fulgurantes contre le trio Bush, Cheney et Rumsfeld les traitant de grands h�g�monistes d’ordre imp�rialiste avec un plan qui ne fait que stimuler le terrorisme. L’embarras du chef de la Maison Blanche devient lui aussi grandissant, surtout devant les multiples r�actions nationales et internationales, lui demandant de laisser l’humanit� tranquille. Située sur la base aérienne nigérienne 201, le coût de la construction de la base s’élève à 100 millions de dollars, et devrait coûter aux États … Les Etats-Unis peuvent compter sur l’Alg�rie en mati�re de coop�ration, comme par exemple l’octroi de certaines installations pour faciliter la mission de l’Air Mobility Command, ce service militaire am�ricain de transport de troupe pour fins d’interventions. Une chose est s�re, on a en toute �vidence compris que les transformations politiques internationales ont fait � ce que les nations se rapprochent de plus en plus, dans des relations parfois caract�ris�es de tiraillements entre domin�s et dominants. Une base américaine çà rapoorte gros en terme locatif et en terme d’économie locale. Pas de base américaine en Algérie . A vrai dire, ce qui nous int�resse dans ce magma d’informations plus lacunaires que fragmentaires, ce sont les contours de la coop�ration militaire alg�ro-am�ricaine, leur devenir et leur incidence, apr�s une fr�quentation « fructueuse » de quelque 6 ann�es d’�changes, ann�es durant lesquelles l’Alg�rie s’est d�cid�e de rejoindre le groupe du Sud au sein de l’Otan. Monsieur Chalmers avance des chiffres terrifiants sur la mauvaise entreprise qu’accomplit le Pentagone. google_color_bg = "FFFFFF"; Le Pentagone qui s’est r�joui du concours alg�rien, s’attelle, de temps � autre, � nous distribuer de tr�s bonnes notes. Cette future « base américaine » permettra non seulement de protéger les intérêts américains mais aussi de contribuer à la réduction des activités terroristes en Afrique, notamment dans la région du Sahel et du Sahara. Vidéos à découvrir. Bien que la cause r�side dans la r�ticence des militaires alg�riens quant � une concession d’une partie du sol � une arm�e �trang�re, mais on �voque encore beaucoup plus des diff�rends d’aspect juridique, technique et surtout de dur�e, tout cela m�l� � l’ambigu�t� des d�clarations et des positions interventionnistes de certains responsables du Pentagone, comme l’ex-vice-secr�taire � la D�fense Paul Wolfowitz. L’Arc d�bute en Colombie rejoint l’Afrique du Nord puis le Moyen-Orient pour aboutir ensuite aux Philippines et en Indon�sie. La base américaine secrète en Algérie: Comme si vous y étiez! Suit… L’Alg�rie figure th�oriquement dans les projets de la r�implantation des bases outre-mer (Overseas Rebasing and Defense Transformation 2003) applicable en 2005-2006, car c’est un Etat dont le territoire s’enfonce profond�ment dans le coeur de l’Afrique subsaharienne et qui pr�sente, selon certaines versions, tous les atouts pour recevoir une partie de la Cavalerie. L’information est très importante, encore que décalée. Cela dit, et concernant l’Alg�rie, les multiples contacts qu’avaient effectu�s les premiers chefs op�rationnels de l’ANP avec les subalternes am�ricains de l’Otan ont permis d’accomplir de tr�s grands succ�s, voire une coop�ration, dit-on, exemplaire. L’expert militaire s’interroge sur la n�cessit� de d�ployer � l’�tranger un demi-million d’hommes parmi eux des milliers de soldats, de techniciens, d’enseignants et d’espions pour �couter ce que disent, t�l�copient ou �changent par courriel les gens du monde, y compris les Am�ricains. Bien que la cause r�side dans la r�ticence des militaires alg�riens quant � une concession d’une partie du sol � une arm�e �trang�re, mais on �voque encore beaucoup plus des diff�rends d’aspect juridique, technique et surtout de dur�e, tout cela m�l� � l’ambigu�t� des d�clarations et des positions interventionnistes de certains responsables du Pentagone, comme l’ex-vice-secr�taire � la D�fense Paul Wolfowitz. Le pays peut demander une assistance aux Etats-Unis en mati�re technique de surveillance ou de renseignement. Et comme une arm�e demeure une affaire de quelques grad�s sup�rieurs, dot�s de pouvoir politique dans certains cas, l’�change, la gestion et la coop�ration s�curitaire sont devenues elles aussi tributaires des relations souvent plus personnalis�es. Le colonialisme � l’am�ricaine se d�finit par la multiplication des bases militaires dans le monde. Histoire de la Présence Diplomatique Américaine en Algérie L’ambassade des Etats-Unis à Alger a officiellement ouvert le 29 septembre 1962, peu de temps après l’indépendance de l’Algérie. Le Plan de riposte qu’avait adopt� le Pentagone pour terrasser la b�te terroriste dans l’Arc prend beaucoup en compte le profil des grands noms de partenaires �trangers. , La France continue de r�sister aux vis�es am�ricaines concernant le transfert de la base d’Okinawa au Japon vers le continent africain, car, comme disait Fareed Zakaria du New York Times, dans cette r�sistance, le Gaullisme veut lui aussi sa part dans la gestion plan�taire, car il constitue l’autre forme d’h�g�monie et d’unilat�ralisme. Préfecture d'Okinawa (Naval Hospital Okinawa, Marine Corps Base Camp Smedley D. Butler (en), Torii Station (en), il reste de très nombreuses bases et aéroports militaires américains sur l'île principale d'Okinawa, appelée Okinawa Honto). De 1945 à 1972, Okinawa était sous administration américaine. En Afrique du Nord, leur présence est plus discrète : trois sites non dévoilés en Libye et une base de drones en Tunisie. Monde arabe Algérie Politique 02-12-2014 05:08 PM . Du Correspondant du Quotidien d’Oran � Washington : El Hadj M. L. Zoua�mia, > Alg�rie : Des documents de l’�tat civil sur simple clic, > Alg�rie : Les d�tails sur dispositions de s�curit� routi�re, > Alg�rie : Suppression de la retraite anticip�e, > Alger : 65 ha de « Dounia Parc » ont �t� d�tourn�s, > Alg�rie : h�pital priv� de Lutte Contre le Cancer, Alg�rie : Des documents de l’�tat civil sur simple clic, Alg�rie : Les d�tails sur dispositions de s�curit� routi�re, Alg�rie : Suppression de la retraite anticip�e, Alger : 65 ha de « Dounia Parc » ont �t� d�tourn�s, Alg�rie : h�pital priv� de Lutte Contre le Cancer. Cependant, une base am�ricaine en Alg�rie est un terme tr�s fort pour une opinion publique nationale, toujours emprisonn�e dans le l�gendaire antiam�ricanisme, ajout� � cela le fait que les premiers responsables de l’ANP, tout comme le ministre de la D�fense Bouteflika, restent tr�s sensibles sur les questions du territoire. El Othmani s’exprime la future base américaine au Sahara, L’Algérie réagit à la décision américaine de reconnaître le Sahara, Normalisation Maroc-Israël : une surprise inattendue pour l’Algérie et la Tunisie, Maroc-Israël : un match de football en préparation, Relations Maroc - Israël : le PJD dans l’embarras, Covid-19 : Sinopharm livre au Maroc tous les documents sur le vaccin chinois, Marrakech : le gouvernement douche les espoirs des opérateurs touristiques, Covid-19 : le Maroc reçoit un soutien financier de l’Europe, Le Maroc se dit prêt à rouvrir ses frontières avec l’Algérie, Rapprochement Maroc-Israël : « un triomphe pour Trump, une aubaine pour Biden », Le Maroc va recevoir des drones de combat américains, Malgré le Covid-19, le Maroc poursuit les chantiers d’infrastructures, Les intellectuels marocains vent debout contre la normalisation avec Israël. En Afrique australe, leur présence se … google_color_link = "B92921"; Outre l'ouverture prochaine d'un … Les Etats-Unis peuvent compter sur l’Alg�rie en mati�re de coop�ration, comme par exemple l’octroi de certaines installations pour faciliter la mission de l’Air Mobility Command, ce service militaire am�ricain de transport de troupe pour fins d’interventions. Un vent de panique souffle sur l'Algérie suite à l'annonce de la probable installation future d'une base américaine au Sahara marocain. Yahia Gouasmi. Le monsieur avait d�montr� dans un article publi� par le Los Angeles Times (www.latimes.com) que sous couvert d’une lutte antiterroriste le Pentagone est en train de tisser une toile militaire pour asservir l’humanit�. Les États-Unis renforcent la reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le Sahara. L’Alg�rie figure th�oriquement dans les projets de la r�implantation des bases outre-mer (Overseas Rebasing and Defense Transformation 2003) applicable en 2005-2006, car c’est un Etat dont le territoire s’enfonce profond�ment dans le coeur de l’Afrique subsaharienne et qui pr�sente, selon certaines versions, tous les atouts pour recevoir une partie de la Cavalerie. Outre l’ouverture prochaine d’un consulat à Dakhla et le lancement de grands projets d’investissements américains au Maroc, ils ont l’intention d’inaugurer très prochainement une base militaire dans les provinces du Sud du royaume. La France continue de r�sister aux vis�es am�ricaines concernant le transfert de la base d’Okinawa au Japon vers le continent africain, car, comme disait Fareed Zakaria du New York Times, dans cette r�sistance, le Gaullisme veut lui aussi sa part dans la gestion plan�taire, car il constitue l’autre forme d’h�g�monie et d’unilat�ralisme. Outre ses 6.000 bases aux Etats-Unis, le d�partement de la D�fense entretient 720 bases dans 130 pays, ce qui repr�sente 253.288 gens en uniforme et presque l’�quivalent de fonctionnaires civils de la D�fense, auxquels s’ajoutent 44.446 recrut�s locaux. L’embarras du chef de la Maison Blanche devient lui aussi grandissant, surtout devant les multiples r�actions nationales et internationales, lui demandant de laisser l’humanit� tranquille. C’est dans ces r�gions qu’une famille de bases am�ricaines est en train de voir le jour, une sorte de Cavalerie globale (Global Cavalry) qu’une institution r�publicaine comme The American Entreprise Institute comble d’�loges dans toutes ses �tudes s�curitaires. Cela est d’autant plus vrai que le sujet avait fait, auparavant, l’objet de traitement de la part des médias. La multiplication des bases militaires � l’�tranger devient source de pol�mique chez certains �lus comme ceux de la Californie qui veulent la fermeture des ces installations et le rapatriement des soldats en terre am�ricaine. Elle a le mérite de lever un black-out sur cette question, observée avec rigueur, autant par la presse … Mercredi 7 janvier 2015. Base américaine en algérie Définitions. qui a dit que l'armée américaine n'existe pas en algérie ... Signaler. Le Canard enchaîné a livré, dans sa dernière édition, une révélation sur une base américaine secrète en Algérie. google_ad_width = 468; Future base américaine au Sahara marocain : l’Algérie en état de panique L’Algérie bombe le torse face au Maroc (vidéo) Sahara : le coup d’avance du Maroc sur l’Algérie L’auteur de l’article estime que ce chiffre ne concerne pas les bases temporaires au Kosovo, en Afghanistan, en Irak, en Isra�l, au Kowe�t, au Kirghizistan, au Qatar et en Ouzb�kistan. ... En continu. Le Pouvoir militaro-mafieux est dans l’ “orbite américaine “, et cela fait longtemps. Cela dit, et concernant l’Alg�rie, les multiples contacts qu’avaient effectu�s les premiers chefs op�rationnels de l’ANP avec les subalternes am�ricains de l’Otan ont permis d’accomplir de tr�s grands succ�s, voire une coop�ration, dit-on, exemplaire. Pour la mise � niveau des capacit�s de l’ANP, notre pays peut passer � un stade de manoeuvres terrestres avec les forces de l’Otan apr�s avoir accompli des exercices navals. La reconnaissance américaine de la marocainité du Sahara en échange de la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël a exacerbé les tensions entre le royaume et l’Algérie. Cela se passait au moment o� les plus conservateurs du Parti r�publicain vocif�rent chaque jour en disant : « Nous n’avons jamais cherch� � dominer le monde, nous ne voulons rien imposer, nous voulons rendre la lib�ration et l’autogouvernance accessibles et ce que nous essayons de faire en Irak » (tiens, tiens). Monsieur Chalmers consid�re que le Pentagone est emport� par une volont� expansionniste dans la mesure o� on pr�voit la mise en place de 4 bases permanentes en Irak et une couvrant le quart nord du Kowe�t, tout en pensant � une famille de bases dans la nouvelle Europe comprenant notamment la Roumanie, la Bulgarie, la Pologne, sans compter encore l’Afrique du Nord, l’Australie et Singapour. La r�gion de Tamanrasset fut mentionn�e � plusieurs reprises et choisie pour recevoir une base op�rationnelle antiterroriste qui supportera la Combined Joint Task Force Horn on Africa laquelle op�re dans la Corne d’Afrique. L’expert militaire s’interroge sur la n�cessit� de d�ployer � l’�tranger un demi-million d’hommes parmi eux des milliers de soldats, de techniciens, d’enseignants et d’espions pour �couter ce que disent, t�l�copient ou �changent par courriel les gens du monde, y compris les Am�ricains. Le colonialisme du 18�me si�cle se distingue par ses colonies. Les plus en vue des g�n�raux alg�riens, d�finis politiquement comme les militaires les plus antiterroristes du monde arabe, se voient d�j� attribuer une distinction m�rit�e. En tout cas... Que la base s’installe au Mali, au S�n�gal ou au Maroc, le point d’orgue de la question se focalise surtout sur l’Alg�rie. En tout cas... Que la base s’installe au Mali, au S�n�gal ou au Maroc, le point d’orgue de la question se focalise surtout sur l’Alg�rie. Les États-Unis renforcent la reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le Sahara. Cependant, une base américaine en Algérie est un terme très fort pour une opinion publique nationale, toujours emprisonnée dans le légendaire antiaméricanisme, ajouté à cela le fait que les premiers responsables de l’ANP, tout comme le ministre de la Défense Bouteflika, restent très sensibles sur les questions du territoire. Un vent de panique souffle sur l’Algérie suite à l’annonce de la probable installation future d’une base américaine au Sahara marocain. C’est dans ces r�gions qu’une famille de bases am�ricaines est en train de voir le jour, une sorte de Cavalerie globale (Global Cavalry) qu’une institution r�publicaine comme The American Entreprise Institute comble d’�loges dans toutes ses �tudes s�curitaires. Mais les travaux avaient débuté dès décembre 2011.» A ce propos, le ministère tunisien de la Défense avait aussitôt réagi en déclarant que «les différentes informations relatives à la présence d’une base américaine en cours d’implantation à Remada sont dénuées de tout fondement». Pour la mise � niveau des capacit�s de l’ANP, notre pays peut passer � un stade de manoeuvres terrestres avec les forces de l’Otan apr�s avoir accompli des exercices navals. Si les dirigeants occidentaux évoquent avec toujours une grande prudence la situation «confuse» en Algérie, la presse américaine et européenne ne manquent pas de soulever le risque d’enlisement qui n’est pas sans rappeler les dures épreuves connues par certains pays de la région depuis 2011. Et les congratulations savamment entretenues commencent � surgir tant du c�t� diplomatique que du c�t� officieux. Base Américaine. Une base « volatile » qui existe et qui n’existe pas, occasionnelle probablement et c’est cela qui constitue la nouveaut� dans le raisonnement alg�rien, lequel c�de la place du radicalisme traditionnel � un nouveau pragmatisme politique n� dans le sillage d’une coop�ration �conomique avantageuse pour Alger. La multiplication des bases militaires � l’�tranger devient source de pol�mique chez certains �lus comme ceux de la Californie qui veulent la fermeture des ces installations et le rapatriement des soldats en terre am�ricaine. Le New York Times admet quant � lui cette m�fiance qui s’installe dans le monde face � une administration am�ricaine d�cid�e � mettre le monde � sa main et � ses conditions. Deux anciennes ministres ont été placées, mardi 9 décembre, en détention provisoire en Algérie. Une base « volatile » qui existe et qui n’existe pas, occasionnelle probablement et c’est cela qui constitue la nouveaut� dans le raisonnement alg�rien, lequel c�de la place du radicalisme traditionnel � un nouveau pragmatisme politique n� dans le sillage d’une coop�ration �conomique avantageuse pour Alger. Pour d�fendre sa th�se, Bush investit encore dans la peur du terrorisme, et plaide la bonne foi des Etats-Unis. Le Pentagone qui s’est r�joui du concours alg�rien, s’attelle, de temps � autre, � nous distribuer de tr�s bonnes notes. Dans cette phras�ologie constamment r�p�t�e par les responsables am�ricains, il n’y a pas seulement une question de s�mantique car les appr�ciations pr�cises d’une institution comme le Pentagone nous permettent d’aller au fond de toutes les �valuations militaires qu’avaient faites les experts du minist�re am�ricain de la D�fense au sujet de la coordination inter-Etats dans le domaine de la s�curisation plan�taire. La ville nigérienne située en plein Sahel a été choisie par l’armée américaine pour accueillir une nouvelle base de drones. google_color_url = "008000"; Le New York Times admet quant � lui cette m�fiance qui s’installe dans le monde face � une administration am�ricaine d�cid�e � mettre le monde � sa main et � ses conditions. Autrement dit, dans la strat�gie �labor�e par le Pentagone, on place d�j� les chefs militaires de l’Alg�rie (appellation nominativement non d�finie) comme des partenaires fiables et acquis dans la s�curisation de ce qu’on d�nomme l’Arc de l’instabilit� (Arch of Instability). �a s’explique parfaitement dans sa r�ponse � la demande am�ricaine, o� elle aurait emprunt� la ligne m�diane puisque, tout compte fait, elle ne peut sombrer encore dans son traditionnel langage, ce genre de lexique en porte-�-faux avec les conjonctures actuelles et les bouleversements que conna�t le monde d’aujourd’hui. Il s’agit de Houda-Imane Feraoun, ex-ministre de la Poste et des technologies de l’information et de la communication et Djamila Tamazirt, ex-ministre de l’Industrie et des Mines. L’auteur de l’article estime que ce chiffre ne concerne pas les bases temporaires au Kosovo, en Afghanistan, en Irak, en Isra�l, au Kowe�t, au Kirghizistan, au Qatar et en Ouzb�kistan. Une guerre souterraine oppose la France et les Etats-Unis au sujet de l’immixtion de ces derniers dans ce que l’Hexagone d�nomme le plus important espace francophone africain. En regardant ses autres soeurs arabes lesquelles risquent de jouer contre elle, � l’instar du Maroc et de l’Egypte, l’Alg�rie commence � comprendre qu’elle ne peut pas faire cavalier seul dans une �re o� une grande partie des pays du monde s’efforce � s’ajuster aux r�alit�s de la puissance am�ricaine et c’est b�n�fique pour elle de manoeuvrer dans un ce syst�me « temporairement » unipolaire. google_ad_height = 15; Lorsque les États-Unis, de concert avec leurs alliés britanniques, lancèrent l'Opération Torch le 8 novembre 1942, ils ne se sont pas contentés d'envoyer leurs GI's à l'assaut de l'Afrique du Nord. Autrement dit, dans la strat�gie �labor�e par le Pentagone, on place d�j� les chefs militaires de l’Alg�rie (appellation nominativement non d�finie) comme des partenaires fiables et acquis dans la s�curisation de ce qu’on d�nomme l’Arc de l’instabilit� (Arch of Instability). Les autorités algériennes doivent encore déterminer quel vaccin sera importé dans le pays.Les premières vaccinations contre le Covid-19 en Algérie auront lieu dès le mois de janvier. Le colonialisme � l’am�ricaine se d�finit par la multiplication des bases militaires dans le monde. Avant l’indépendance les Etats Unis étaient représentés par un Consul Général à Alger. Dans ses citations, l’auteur a lanc� des attaques fulgurantes contre le trio Bush, Cheney et Rumsfeld les traitant de grands h�g�monistes d’ordre imp�rialiste avec un plan qui ne fait que stimuler le terrorisme. Une chose est s�re, on a en toute �vidence compris que les transformations politiques internationales ont fait � ce que les nations se rapprochent de plus en plus, dans des relations parfois caract�ris�es de tiraillements entre domin�s et dominants.